Sexualité : source d’évolution du couple !

On avril 22, 2014 by Fabien et Maitie

Couple-sexualitéAujourd’hui, les individus cherchent à exister pleinement, la contraception permet que la sexualité soit dissociée de la reproduction, la liberté sexuelle remet en question la notion de fidélité et amène celle du « polyamour », les familles se transforment en tribus … Mais alors, que signifie « être un couple » et quel rôle joue la sexualité dans le couple ?

Est-ce un couple s’il n’y a pas de sexualité ?

« Cela fait 12 ans que nous sommes ensembles et l’on s’entend bien. Pourtant, depuis 4 ans, nous n’avons plus de sexualité entre nous. On dort ensemble, mais c’est tout. Je sais que Julien a des aventures ailleurs, j’en ai aussi de mon côté. On est OK avec ça. Pourtant, je me sens lasse de tout cela. Lorsque je rencontre un autre homme, ça m’éclate… mais en même temps il y a quelque chose qui me manque« .

C’est la sexualité qui va distinguer la relation d’un couple Homme-Femme, car les des deux autres types de relations qui suivent sont plutôt asexuées. En effet le couple d’amis et et le couple parent-enfant  n’ont pas ou plus de sexualité.

 

La sexualité : Outil d’éveil spirituel

spiritualité et sexualité

 

Bien des éléments ne sont pas connus dans le domaine de la sexualité cependant l’énergie sexuelle est une expression de l’énergie de vie et à cet égard elle est à la source de la spiritualité. Pour la médecine indienne et chinoise, l’énergie de vie monte de nos chakras racines (zone sexuelle) vers nos chakras supérieurs (esprit) puis se diffuse, nourrit l’environnement et remonte de la terre. L’homme est en quelque sorte un lien entre la terre et le ciel. Et sa sexualité est un moyen de le conduire à l’éveil, n’en déplaise à certains religieux qui risqueraient ici de perdent leur pouvoir sur leurs ouailles et à terme qui remettrait en cause certains de leurs fonctionnements.

 

 

Ce que permet la sexualité dans un couple:

  • Activer l’énergie de vie au cœur de chacun des partenaires comme au sein du couple lui-même.
  • Transformer les mémoires ancestrales en déchargeant le col de l’utérus.
  • Soutenir l’évolution en échangeant des informations au niveau de l’ADN de chacun des partenaires.

Ces trois éléments contribuent à une nouvelle forme de sexualité, que nous qualifions d’évolutive, car elle soutient l’évolution de l’individu au travers du couple. Elle est favorisée lorsque le couple se place sur la durée et que les partenaires sont dans un souci d’évolution.

 

Activer l’énergie de vie au sein du couple

Couple et sexualitéL’énergie sexuelle circule des polarités positives vers les polarités négatives. Chez la  femme, elle circule de son cœur (polarité positive dite +) à son sexe (polarité négative dite -) par le devant du corps et remonte de son sexe à son cœur par l’intérieur de son corps. Chez l’homme, elle circule de son sexe (polarité positive) à son cœur (polarité négative) par le devant du corps et de son cœur à son sexe par l’intérieur de son corps. Lorsque les partenaires sont en présence, deux chemins sont possibles :

  • Celui de la sexualité reproductive dont le but est la reproduction de l’espèce (elle devient inappropriée, ou archaïque, lorsqu’elle n’est pas utilisée à cet effet).
  • Celui de la sexualité évolutive qui soutient chaque individu dans sa réalisation.


La sexualité reproductive

Dans la sexualité reproductive, l’énergie sexuelle circule de sexe à sexe en utilisant comme déclencheur le désir et comme moteur l’excitation. Elle peut alors ne pas passer par le cœur.

La sexualité évolutive

sexualité-évolutiveDans la sexualité évolutive, l’énergie sexuelle circule du cœur de la femme au cœur de l’homme qui l’amène à son sexe et de là dans le sexe de sa partenaire qui l’amène elle-même à son cœur. L’énergie circule à l’intérieur du corps de chacun impliquant autant les sexes que les cœurs. Cette sexualité a comme déclencheur l’ouverture de cœur et comme moteur la Présence. L’ouverture de cœur et la Présence impliquent une authenticité chez chacun des partenaires et un accueil de leur vulnérabilité, ce qui est souvent plus facile lorsque les partenaires se connaissent bien. C’est cette ouverture de cœur qui assimile cette forme de sexualité à une méditation qui mène à l’éveil.

 

Transformer les mémoires de l’humanité

La femme a la capacité d’absorber toutes les mémoires (tant ses mémoires personnelles, que celles de sa lignée ou même de l’humanité) au niveau de son utérus. Ces mémoires sont à l’origine de bien des douleurs de la femme tant dans sa sexualité que durant son cycle. Elle les stocke dans son col en attendant de pouvoir les transformer.

L’homme, lors de l’éjaculation, décharge ses mémoires dans le sexe de la femme qui les absorbe. Pourtant le sexe de l’homme est conçu pour décharger les mémoires du col de l’utérus. Il est impératif pour cela que l’homme soit en Présence car la charge du col crée un arc électrique si puissant qu’il attire son sexe et déclenche l’éjaculation. C’est ce qui explique bien des « problèmes » d’éjaculation précoce. Lorsqu’il est en Présence il a la maîtrise de son processus. C’est petit à petit, au fil des rapports que le sexe de l’homme va libérer et transformer les mémoires « engrammées » dans le col : c’est comme s’il apprivoisait le col progressivement. Il prend ainsi soin de la mémoire des femmes.

En se déchargeant, le col devient de plus en plus souple et accueillant, son électricité ne crée plus de surtensions. Le sexe de l’homme peut ainsi rester en contact sans craindre une éjaculation. Le sexe de la femme prend alors soin de la mémoire des hommes. L’énergie sexuelle de l’homme est accueillie dans l’utérus où elle s’unie à celle de la femme avant de circuler dans le corps et les chakras de chacun des partenaires ouvrant à de nouvelles connexions.

La sexualité reproductive, ne favorise pas cette transformation des mémoires. Cultivant la tension par l’excitation, elle n’a pas besoin que le sexe de l’homme puisse rester au contact du col de l’utérus.

Lorsque le couple est engagé dans sa relation (c’est à dire que les relations sexuelles se font au sein du couple et non à l’extérieur), les mémoires de l’un comme celles de l’autre parviennent à être transformées laissant un espace vierge sur lequel le couple peut écrire sa propre histoire. Dès que l’un des partenaires a une relation extérieure, il se charge de mémoires qu’il ramène au sein du couple, ralentissant le processus d’épuration.

 

Soutenir l’évolution

La rencontre des différences favorise l’évolution ; il en est de même lors de la rencontre des sexes opposés. On pourrait comparer l’ADN contenu dans le noyau de nos cellules à notre bibliothèque personnelle. On y trouve des livres communs à toutes les bibliothèques (comme des dictionnaires par exemple) qui représentent 3% des livres et 97% qui sont spécifiques à chaque être humain (c’est ce que l’on considérait avant comme l’ADN superflu !).

Nos enfants ont un accès direct et illimité à notre bibliothèque : ils naissent avec les codes d’accès et n’hésitent pas à tout bousculer pour nous obliger à mettre de l’ordre.

sexualité et evolutionLors des rapports sexuels, chaque partenaire a accès à la bibliothèque de l’autre. C’est un moyen pour le couple de mettre à jour les données d’évolution de chacun des partenaires et de faire évoluer le couple. Si, par exemple, lorsque l’un des partenaires revient après un temps d’absence, le couple fait l’amour, chacun est informé des transformations qui se sont opérées durant la séparation… bien mieux qu’un long discours. C’est ce qui favorise l’évolution du couple et permet l’intégration des données de l’évolution de chacun. Lorsque le couple fait rarement l’amour, les partenaires ont souvent l’impression de perdre le lien avec l’autre ou que la communication est plus difficile…

 

La sexualité selon l’Institut F&M

L’Institut F&M ne prône pas un style de sexualité plutôt qu’un autre, ni même un style de relation plutôt qu’une autre ; il invite chacun à faire ses choix en conscience. Lorsqu’un individu s’interdit une forme de relation, il n’est pas libre de ses choix ; il en est de même lorsqu’il limite son expérimentation à la même forme de relation. C’est par les portes que nous n’avons pas ouvertes que la vie nous amène à évoluer. En revanche, il ne sert à rien de se taper la tête contre les murs… il est plus simple d’ouvrir la porte même si cela nous fait peur. La sexualité présente la plus profonde mise à nue de l’être en présence de l’autre ; c’est ce qui en fait, à nos yeux, le plus puissant des guides d’évolution personnelle. Cela amène également la notion, qu’il est possible d’évoluer par le plaisir. 

Bonne pratique à vous

Fabien & Maïtie

Posez vos questions pour que nous puissions vous apporter des éclairages supplémentaires

One Response to “Sexualité : source d’évolution du couple !”

  • Bonjour,

    J’aimerai approfondir le sujet de votre article.
    Celui-ci me conforte dans mes ressentis et mon cheminement en mettant des mots dessus.
    Auriez vous une référence de livre qui parle notamment ce qui se passe au niveau du col de l’utérus?
    Merci pour votre conseil.
    Carine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *