Le projet d’enfant : être enfin prêt à avoir un enfant

On juin 26, 2013 by Fabien et Maitie

Savoir faire la différence entre le désir d’enfant et avoir un projet d’enfant

Et si la conception relevait plus d’une ouverture en conscience à la vie plutôt que du simple fait de vouloir un enfant ? L’hypersensibilité des enfants d’aujourd’hui crée de réels tsunamis dans un couple. Avoir un projet d’enfant cohérent et réfléchi bâti sur l’être et non simplement sur une situation matérielle permettrait de les concevoir en conscience et d’être prêt à accueillir leur spécificité.

Etudions ce que ces animaux légendaires ont à nous apprendre sur le projet d’enfant. 

FABLE – Le Dragon et sa Licorne

Par quel heureux hasard, un dragon esseulé

Charmât une Licorne un soir de clair de lune ?

Les bois frissonnèrent du feu de leur passion.

Quoique fort insolite, ce couple amoureux

Se prit à désirer d’avoir un tout petit. 

Plus ils rêvaient à lui, plus ils s’aimaient pour lui

Imaginant la joie qu’il leur apporterait.

«Ainsi j’assurerai ma propre descendance» 

Dragon statue

Exprimait Sieur Dragon imaginant gaiement le fil de sa lignée. 

«Je la cajolerai et dresserai sa corne»

Souriait la Licorne en dansant son bonheur…

«Et si c’est un Dragon ? S’amusa son amant»

La belle se pétrifia, comme si en dessous d’elle, le sol se dérobait.

Ce n’était pas possible ! Comment saurait-elle faire ?

Son cœur bat la chamade, elle se sent prise au piège

Le rêve s’est brisé, seul demeure un cauchemar

Elle se sent tiraillée entre un désir farouche

Et des peurs gigantesques.

Surpris par ce silence, où sourd la tempête

Sieur Dragon proposa méticuleusement

«Et si, ma Toute Douce,

Plutôt que de courir dans la folie d’un rêve

Nous construisions ensemble un projet cohérent

Pour notre vie en couple, autant que pour l’enfant ?»

A ces mots, la Licorne émergea d’un lointain assombri,

Elle sentit poindre en elle une nuance d’éclaircie.

«Tu sais, ma Belle Aimée, un tout petit dragon bébé-licorne

Même lorsqu’il grandit n’est pas pour m’apeurer !»

C’est ainsi qu’il fût fait ! 

Dans une belle présence ils conçurent l’enfant

Et accueillirent confiants la forme qu’il prendrait

Ni licorne, ni dragon, ni même unicorne

C’est un cheval ailé qui naquit au printemps

Il se nommât Pégase.

 

Morale

Plutôt que de courir après son seul désir

Mieux vaut souvent poser les bases d’un projet

Surtout quand il implique la vie d’un Nouvel Être.

  

Clé – Quand la conscience de soi permet d’avoir un projet d’enfant dans la justesse

Et si la conception aujourd’hui, faisait appel à la conscience … Et si concevoir un enfant s’appuyait sur un réel projet plutôt que sur une programmation matérielle ou un désir pulsionnel… Qu’est-ce que cela changerait ? 

La puissance des enfants d’aujourd’hui (qui va de paire avec leur hypersensibilité), pousse bien des parents au bout de leurs retranchements. Les crises d’adolescence surviennent dès l’âge de 3 ans. 

La venue d’un enfant met à l’épreuve le couple ainsi que chacun des parents. Pourtant tout être humain a besoin des trois pour se construire… Mais pas n’importe comment ! C’est comme s’il exigeait que chacun occupe pleinement sa place, c’est comme s’il ne permettait plus qu’on colmate et qu’on fasse semblant d’y être, c’est comme s’il n’acceptait plus que le vivant ne soit pas respecté. Alors que nos parents étaient prêt à sacrifier une part de leur propre Vivant au nom de la pérennité de la famille, alors que nous-mêmes avons fait bien des concessions sans parvenir parfois à harmoniser la famille, les enfants d’aujourd’hui ne sont pas prêt à lâcher une once de leur Vivant et ne comprennent pas les concessions ou sacrifices que nous faisons. Leurs comportements dénoncent aujourd’hui cela.

Le désir d’enfant fait payer un lourd tribu à certains parents. C’est pourquoi F&M propose aux couples d’élaborer un projet d’enfant avant la conception. Nous nous rendons compte d’ailleurs, qu’il n’est pas rare que cette démarche permette une fécondation alors que le monde médicale la jugeait improbable naturellement !

Le projet d’enfant fait davantage appel à l’être qu’à l’avoir. Ce sont beaucoup plus des qualités personnelles dont l’enfant a besoin que d’un confort matériel, du moment que les conditions de vie sont en cohérence avec les parents.

Il y a donc une grande différence entre les besoin d’enfant et les besoins d’un enfant.

 

L’enfant a besoin d’un père et d’une mère : 

  • avec chacun un masculin et un féminin bien présents
  • qui soient en chemin vers eux-mêmes et lâchent les croyances limitantes qui freinent leur développement
  • qui soient conscients de leurs facettes egotiques et de leur être essentiel
  • qui soient ouvert à accueillir un enfant pour qui il est quelles qu’en soient les conséquences
  • qu’ils s’amusent à prendre le chemin de l’école de parents avec pour seul maître leur enfant.

L’enfant n’est pas l’objet de votre création, il est sa propre création ; il prend forme en s’appuyant sur les informations apportées par celui ou celle que vous êtes.

 

Quelques outils pratiques pour transformer le désir d’enfant en projet d’enfant

Lorsque vous désirez avoir un enfant nous vous invitons à le transformer pour avoir un projet d’enfant, afin qu’un maximum de conditions favorables soient réunies pour accueillir dignement un être vivant. Pour cela vous pouvez prendre un temps pour considérer la question et noter chacun :

  • Qu’est-ce que cela représente pour vous ? Pour cela vous pouvez vous poser la question : que se passerait-il pour vous si vous n’aviez pas d’enfant ? Ainsi vous prendrez conscience de ce que vous faites déjà porter à cet enfant : «si je n’ai pas d’enfant, je ne suis rien, je me sens vide, je ne suis pas une femme...». Cela veut dire que vous attendez de cet enfant qu’il vous apporte une reconnaissance là où vous ne vous reconnaissez pas, qu’il vous comble là où vous n’êtes pas présente, qu’il vous rende femme là où vous n’osez pas l’être !!! Commencez par vous apporter la reconnaissance dont vous avez besoin et donc grandir en autonomie, par prendre votre place en habitant la personne que vous êtes et à aller à la rencontre de la femme qui vous anime avant de projeter d’avoir une enfant. Cela ne veut pas dire qu’il faut que vous y soyez parvenue, mais simplement que vous vous preniez en charge sur ces points-là, qui ne sont que des exemples.

 

  • Pour quoi (voire pour qui) désirez-vous un enfant ? Pour votre couple, pour votre compagnon, pour avoir un enfant à vous occuper,… 

 

  • Et si vous envisagiez de concevoir cet enfant pour lui, pour accueillir un être essentiel et lui permettre de prendre forme afin qu’il trouve son autonomie et s’envole sans avoir de compte à rendre, que se passerait-il pour vous ? Qu’est-ce que cela change ? 

 

  • Quelle place faites-vous à cet enfant dans votre vie ? Quel temps libérez-vous pour lui ?

 

Vous pouvez ensuite échanger en couple sur tout cela et vous questionner sur votre projet de couple avec cet enfant. Pour lui,vous êtes un couple homme-femme sur lequel il s’appuie mais vous allez être également un couple père-mère et un couple papa-maman. Comment vous envisagez-vous dans chacun de ces rôles? Quelles sont vos peurs ?

L’enfant est une énergie d’amour à sa conception ; c’est d’ailleurs sa nourriture principale. Où en est cette énergie en vous ? Comment circule-t-elle dans votre couple ? Comment s’exprime-t-elle dans votre sexualité ? De quoi avez-vous besoin pour que cette énergie circule même s’il y a des hauts et des bas dans votre relation ? Ce n’est pas à l’enfant de réanimer cette flamme en vous ou dans votre couple, sinon vous le prenez en otage de la réussite de votre vie de couple avant même qu’il ne naisse.

Nous vous conseillons de vous prendre un temps en amoureux pour réfléchir à tout cela. Cela peut-être aussi l’occasion de préparer vos corps à accueillir ce nouvel être : en effet la qualité des spermatozoïdes dépend en partie de la santé du père et le liquide amniotique dans lequel baigne l’enfant pendant la gestation est alors la principale voie d’élimination des toxines de la mère. Il peut-être judicieux d’en éliminer une partie avant. Il ne vous viendrait pas à l’idée d’accueillir votre bébé dans une chambre pleine de déchets… Se préparer avant la conception revient à prendre soin de la première chambre du bébé dans le ventre de sa mère.

De quelle manière, ensuite, lorsque vous lui ouvrirez la porte, pourrez-vous être disponible au moment qu’il choisira pour s’incarner plutôt que de chercher à le programmer d’une quelconque manière ? N’oubliez pas que son principal moteur est l’amour.

4 Responses to “Le projet d’enfant : être enfin prêt à avoir un enfant”

  • Salut

    Vous aviez besoin de prêt d’argent entre particuliers pour faire face
    difficultés financières pour enfin sortir de l’impasse
    Parce que les banques, par le rejet de leurs dossiers de demande
    Crédit ?

    Je suis des experts financiers en mesure de vous donner un
    prêts allant de 500 500000 € au taux de 2 % par an pour tous
    quelqu’un capable de la rémunération et les conditions de
    vie plus facile.
    Toutes les personnes dans le besoin urgent peuvent me contacter
    directement ou votre ami qui sont besoin s’il vous plaît garder actuel.
    Pour une compréhension plus en termes de l’offre.

    Contact : [email protected]

    Merci et espère que vous relire

Trackbacks & Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *