Je n’ai plus d’envie sexuelle : que faire ?

On mars 10, 2014 by Fabien et Maitie

Il est fréquent que les couples, voire les femmes viennent nous voir car elles n’ont plus de désir sexuel. Elles pensent que ce n’est pas normal et elles ont peur pour leur couple. En fait, cela correspond à un passage de la vie du couple : l’excitation de la découverte est passée, parfois, les enfants sont nés. Une page semble se tourner qui demande un réajustement. La femme fatiguée de se donner aux autres a besoin de revenir à elle, de se ressourcer. Elle a l’impression que la sexualité est un effort qui lui coute de l’énergie. C’est simplement qu’elle s’ouvre à une autre forme de sexualité plus douce, plus respectueuse de ses muqueuses, une sexualité qui ne vise plus la reproduction mais la relation à soi comme à l’autre.  

C’est comme si la femme sentait profondément qu’il existait autre chose sans en trouver les chemins. Elle sait qu’elle n’a plus envie de la sexualité d’avant régie par le désir, l’impulsion, l’excitation, la performance, l’orgasme,…F&M appelle cette autre voie, qui n’est pas dépendante du désir, « la sexualité alchimique« .

Alors que faire ?

1 – Retrouver les chemins de votre plaisir

Rassurez-vous, vous n’êtes pas anormale. Simplement, vous avez besoin de revenir à vous, de vous respecter jusque dans votre sexe et d’écouter ce qui vous parle.

Prenez des temps pour vous, faites-vous passer en premier à certains moments, laissez votre compagnon gérer la maison pendant la période qui entoure vos règles pour vous ressourcer…

Retrouvez ce qui vous fait plaisir, ce qui vous amuse et égrainez des actions plaisantes dans votre quotidien.

 

2 – Fixer des rendez-vous de couple

Prenez le temps de vous fixer des rendez-vous (au moins une fois par semaine) durant lesquels vous ne risquez pas d’être dérangés.

Ces moments sont là pour :

  • retrouver le plaisir et l’insouciance du jeu, pour réveiller vos enfant intérieurs : jeux de société, histoires drôles, déguisement, promenades insolites, danse… Laissez libre cours à votre créativité. Retrouvez la simplicité, la spontanéité en laissant de côté le socialement correct et l’obligation d’être adulte.
  • retrouver la sensualité du contact peau à peau.

Pour que cela soit possible, il est nécessaire que vous traciez une cartographie du territoire de contact autorisé. Par exemple, il est possible que vous ne vouliez aucune stimulation des organes sexuels (à vous de les définir), parfois aucun contact avec certaines zones (dessinez leur contour sur votre corps). Plus vous serez claire et précise, mieux l’autre pourra respecter le contrat.

A vous de lui faire confiance et de retrouver le plaisir du contact. Votre compagnon ne peut pas réveiller le plaisir en vous ; il n’y a que vous qui puissiez le faire. C’est comme une porte que vous êtes la seule à pouvoir ouvrir et, pour l’ouvrir, il suffit d’être présente à vos sensations dans votre corps et à suivre celles qui sont agréables.

 

3 – Cultiver la communication

C’est une période où l’un comme l’autre, vous perdez vos repères. Donc exprimez à l’autre ce que vous ressentez (sensations), ce que vous éprouvez (émotions), vos croyances, vos résistances,… Ecoutez ce qu’il exprime sans répondre, sans vous justifier…

Le temps vous a fait évoluer, vous avez à vous découvrir de nouveau, à vous apprivoiser et, peut-être, à prendre de nouveau la décision de faire votre route ensemble. Ne cherchez pas à retrouver ce qui était avant… cela n’est plus ! Vous avez à construire ce qui vous parle aujourd’hui.

C’est peut-être aussi le moment de faire de point sur votre sexualité. Pour cela je vous invite à découvrir le bonus de Maïtie 

 

Trackbacks & Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *