Et si Noël était sacré ?

On décembre 1, 2013 by Fabien et Maitie
Lutins-5-legendes

Les 5 légendes © DreamWorks Animation

 

Chaque fin d’année, le rituel de Noël se répète sans même que nous fassions attention à ce qui s’y joue. Cela fait partie de ces traditions auxquels beaucoup se soumettent, sans réellement y adhérer. Alors, pourquoi ne pas apporter cette année votre touche de sacré et lui donner une dimension qui fait sens pour vous ? Découvrons ensemble, au travers des thèmes phares de Noël, des idées originales pour aborder cette fête de la nativité sous un jour nouveau.

 

 

Anecdote

Cette année Stéphanie ne sait pas comment dire à Charles qu’elle ne veut pas passer les fêtes de Noël dans sa famille ni dans sa belle-famille. Alors elle tourne en rond, repousse la discussion puis finalement, le calendrier avançant, elle se décide à s’exprimer.

– « J’aimerais que cette année, on donne du sens à Noël et qu’on arrête toutes ces dépenses d’énergie, qui au final ne nous apportent rien. »
– « Qu’est-ce que tu veux dire lui demande Charles ? Tu veux que ce soit nos parents à tous les deux qui viennent à la maison pour qu’on arrête de trimballer les enfants chez les uns et les autres ? »
–  « Non, …. (et puis elle ose) ; j’aimerais que l’on soit que tous les 3 : toi, notre fils et moi et qu‘on ramène du sacré dans tout ça. Plus cette surenchère de cadeaux et cet étalage de bouffe. J’en ai marre, j’ai envie de choses simples, de choses vraies, des chose authentiques.
– « Wouahou ! tu te rends comptes de ce que tu dis ? mais qu’est-ce que mes parents vont penser ? et puis pour les petits, c’est un moment important, c’est l’occasion de ..
– « De quoi ?! , rétorque Stéphanie, qui voit déjà où la conversation va aller. « De se retrouver en famille, pour faire comme si tout allait bien, alors que tu ne veux même pas appeler ta mère pour son anniversaire ? de faire des grands sourires et de te taire sur les propos racistes que prononcent ton père, en me susurrant « tu sais il ne le pense pas vraiment » ; ou encore que tout le monde soit tendu pour avoir une table parfaite, le meilleur foie gras et du champagne à 50€ la bouteille alors que ni toi ni moi n’aimons le champagne et que cela fait trois ans qu’on a pas pris un moment tous les deux pour se faire un restau et un ciné parce que sois disant c’est trop cher ! Ca suffit ! si tu veux y aller, cette année ce sera sans moi. A toi de voir maintenant ce qui fait sens et ce que tu cautionnes. Moi j’ai décidé de cautionner mon vivant et pour cela de vivre quelque chose d’authentique et de vrai qui nous ressemble un peu. C’est ça que j’ai envie de faire et c’est ça que j’ai envie de transmettre à nos enfants. Et c’est ça aussi que j’aimerai vivre avec toi cette année.

Le positionnement de Stéphanie va obliger Charles à vérifier ce qui est juste pour lui et au final de regarder ce qui se joue en lui à Noël ; et de là il aura le choix de se positionner dans un sens ou l’autre.

 

La clé de Noël : exprimez votre enfant intérieur

Cette période, par ce qu’elle porte depuis son origine, ouvre une fenêtre amusée sur notre enfant intérieur. Or combien d’entre nous

fee-clochette

fee-clochette © Disney

préfèrent rechercher, non sans une certaine nostalgie, l’ambiance de Noël de leur enfance, plutôt que de faire évoluer cette fête à la lueur de leur enfant intérieur ? Combien de pères et de mères s’autorisent à être des lutins d’un instant plutôt que les grands organisateurs d’une cérémonie où tout doit être si parfait, que souvent des tensions s’installent ou des conflits éclatent ?

Et si cette année, vous assumiez le lutin ou la fée clochette qui sommeillent en vous ? Et si vous ouvriez votre cœur à la magie ?

Et si… à votre manière, Noël était sacré ?

C’est ce que nous allons vous inviter à expérimenter pour cette fin d’année au travers d’actions concrètes, amusantes et simples à mettre en place.

 

 

Actions concrètes au quotidien

L’esprit de Noël

Dès la mi-novembre, l’ambiance commence à changer dans les rues. Les lumières colorées s’allument peu à peu, les magasins s’habillent de fêtes et de paillettes et une forme de magie s’opère avec espièglerie.

Signe des lutins ou chimères enfantines ? Les premiers flocons viennent vite soutenir la magie de ces instants pour faire du mythe, une réalité à ne pas oublier.

Pour F&M, l’esprit de noël est celui de la nativité en ce sens qu’un enfant est né. Loin des débats « historiques » sur le jour de naissance exacte, du 25 décembre ou du 6 janvier ; la naissance de Jésus, nous rappelle à tous qu’un enfant sacré est né et qu’en chacun de nous cet enfant existe aussi.

Or Noël, nous invite par sa magie à révéler la nature tout aussi « magique » de notre enfant intérieur et à l’exprimer pleinement envers tous ceux qui nous entourent, et qui peut-être, ne connaissent pas ou ont oublié cette facette de nous. 

ratatouille

ratatouille © Pixar

 

A quoi ressemble la fée de clochette de Stéphanie et le lutin de Charles? Arrivent-ils à l’exprimer et surtout jouent-ils ensemble?
Dans le cas de F&M, mon lutin à les traits de ratatouille tandis que la fée clochette de Maïtie est…la fée clochette. Lorsque ces deux compères jouent ensemble, la magie et le rire sont au rendez-vous, alors Noël ne dépend plus d’une date mais bien d’un état intérieur.


1- Pétiller plutôt que de se taire

Rentrer dans l’esprit de Noël va donc être d’abord de s’autoriser à laisser pétiller cette part de nous que nous avons laissé de côté. Dès lors, se taire pour ne pas faire ou ne plus faire de vague ne fait plus sens, et Noël est un bon moyen pour s’y entraîner.

  1. Fermez les yeux et imaginez que vous êtes un lutin ou une fée clochette
  2. Laissez monter en vous la sensation de la magie comme si une pluie de poussière de fée vous envahissait
  3. Autorisez-vous à sourire comme un(e) enfant et à laisser irradier ce sourire
  4. Puis ressentez dans votre corps où cela sourit avec espièglerie et quelle image vous vient pour illustrer cela
  5. Enfin tous les jours prenez quelques secondes pour laisser cette espièglerie vous envahir en vous remémorant cette image.
  6. Puis exprimez-le de la manière la plus simple qui vient.

 

Si Stéphanie se met dans cet esprit, chaque jour une pensée agréable va la traverser et elle va irradier cela, amenant Charles à en faire autant. Et au fil des jours, ils vont pouvoir partager des moments malicieux et complices. Or, il sera plus facile de commencer à le pratiquer à Noël car cette période est plus propice à laisser la magie de l’enfant intérieur pétiller.


2 – Choisir un moment pour exprimer ce que l’on a envie de partager de soi

 

lapin-cretin-de-noel

lapin-cretin-de-noel © Ubisoft

 

Une fois que l’on est dans cette énergie, nous vous invitons à réfléchir et ressentir ce que vous avez envie de partager de vous et de lister plein de petites actions simples. Autorisez-vous pleinement à montrer cette part enfantine que vous avez … et laissez de côté vos peurs et votre ego qui voudraient tout contrôler au risque de se transformer en un bien étrange personnage.

 


Voici quelques exemples

  • lire le passage d’un livre qui nous touche ou nous a touché et expliquer en quoi il parle de nous ou nous émeut.
  • exprimer tour à tour un moment clé qui nous lie avec des membres de la famille
  • se mettre en lien par le regard, puis donner tour à tour, un mot à chacun comme témoin de ce que l’on ressent de l’autre.

 

Les cadeaux

1 – Origine

Les rois mages, en apportant des présents en hommage à l‘enfant qui venait de naître, initièrent la tradition des cadeaux de Noël.
Or, leurs présents : de l’or, de la myrrhe et de l’encens, étaient des cadeaux judicieusement choisis pour leur valeur symbolique et non pour leur valeur affective. Leur objet n’étant pas alors de faire plaisir à l’enfant ou aux parents de l’enfant mais de témoigner et de rendre hommage à la valeur de la vie qui venait de naître devant eux.

L’or représentait alors la royauté, l’encens par sa nature subtile exprimait la divinité et la myrrhe (qui servait aussi à embaumer) témoignait de l’aspect mortel de la nature humaine.

 

2 – Apprendre à faire un cadeau qui soit un don de soi

Si vous souhaitez réellement vous mettre en lien avec la ou les personnes à qui vous voulez offrir un don de vous, il va être utile de suivre ce petit protocole :

  1. Vous poser confortablement
  2. Vous mettre mentalement en lien avec la personne désirée et observez quelle partie de votre corps semble résonner quand vous pensez à cette personne (Cet endroit correspond à la cellule qui vibre le plus avec l’être nommé et donc l’endroit à partir duquel vous en lien avec l’autre. C’est ce que Eric Emmanuel Schmidt appelait la part de l’autre).
  3. Puis à partir de cet endroit, de laisser émerger ce qui vient. Vous aurez alors une image claire de ce qui est juste d’offrir et qui peut-être passera par quelque chose à fabriquer ou produire par vous-même plutôt que de l’acheter. Dès lors, mettez vous en quête de le trouver ou de le fabriquer

cadeaux-de-noel

Cette manière de faire va honorer vos cellules qui sont en lien à l’autre et vous risquez d’être étonné de l’émotion que cela va produire chez votre interlocuteur.

 

3 – Une alternative pour limiter les dépenses

Avec le nombre de personnes importantes qui compose nos familles, le niveau de vie qui augmente et les envies de satisfaire le plus de monde possible, nous sommes très vite aspirés dans une roue infernale de débauche de cadeaux. Inévitablement, certains s’endettent pour honorer cela, même s’ils ne sont pas en accord avec ces fêtes. Alors que faire ?

Une astuce simple consiste à réunir les personnes de la famille et mettre le nom de chacun sur un petit papier, puis de faire tirer au sort à chacun 1 seul papier. Dès lors, nous aurons à faire un cadeau à une seule personne. Dans l’idéal, ce tirage au sort peut se faire pendant les fêtes de Noël pour le Noël de l’année suivante. Ce qui offre une année pour réfléchir, confectionner ou rechercher ce qui est le plus juste, ce qui vibre pour vous dans le cadeau que vous avez à faire.

Du coup, finit la panique des cadeaux, la surenchère des paquets, la course folle pour trouver le truc qui manque et surtout plus de panique par rapport à votre compte en banque. Cette astuce simplifie la recherche et ramène un peu de paix dans cette course poursuite du cadeau idéal.

 

Les repas

Les repas qui se veulent des moments de partage dans la convivialité et la joie tournent souvent et parfois trop souvent au drame, tellement les tensions gagnent vite en importance. Il est donc important de ne plus se sentir agressé en présence de l’autre mais de pouvoir l’accueillir en paix. De plus, au motif des traditions, le repas a tendance à prendre des allures pantagruéliques amenant beaucoup d’entre nous dans des zones d’inconfort digestives. Ainsi ce temps de respect et de paix se transforme en une sorte de grosse bouffe qui fera hurler les enfants d’impatiente, et choir les plus résistants sur les berges d’un canapé, qui n’a comme seule compagne, une TV récitant des variétés colorées.

Voyons les options que propose F&M…

1 – Découvrir l’univers des autres dans leur présent d’aujourd’hui

  • Nous invitons chacun à réfléchir à quelque chose qu’il aime profondément manger et qu’il a envie de partager ou de faire goûter à d’autres
  • Puis, faire ce met (c’est l’idéal) ou le faire faire de la manière qui lui parle.
  • Enfin, expliquer aux autres convives en quoi il aime ce met et quelle histoire ou anecdote lui est associée. Ainsi vos proches découvriront un peu plus de vous, et peut-être même qu’ils mangeront quelque chose pour la première fois.

repas-de-noel

De même, chacun amenant une partie du repas, tous contribueront sans qu’aucun ne sente lésé car tous pourront se sentir reconnus.

 

2 – Vivre un temps de partage

  • Choisir ensemble ce que l’on souhaite manger
  • Nommer un ou deux responsables par met choisi, qui vont diriger les autres comme des chefs cuisiniers dirigent des commis, mais uniquement pour ce met
  • Puis changer les rôles à chaque nouveau plat à préparer
  • Ainsi tous vont vivre tous les rôle et confectionner ensemble le ou les repas

Nous invitons tous ceux qui ont des idées originales pour vivre ces fêtes de manière plus authentique, à nous faire parvenir leur manière de faire pour que cela puisse être proposé à tous ceux qui souhaitent vivre Noël avec un sens du sacré.

 

Voyons la fable de Noël….

 

Le lutin arc-en-ciel et l’araignée traditionnelle

 

Chaque année depuis mille lunes pleines de splendeur

L’araignée répétait ce rite séculier,

Qui avait fait d’elle une reine dont les filets,

récitaient la tradition étoilée du labeur.

 

araignéeCette année encore, sans l’ombre d’une question,

Elle commença à tisser la toile de Noël,

Pour que de jouets amusent les jouvencelles,

Et de mets régalent tous les jeunes mignons.

 

Grise de laine, chaque fois se dénudait la pelote,

Enfermant tout présent dans les geôles du passé,

Mais cet hiver la toile qui encore se répétait,

Fut frappée d’une bien étrange redingote.

 

Un lutin arc-en-ciel offrit ses brins d’humour,

A la nocturne reine qui dans l’ombre oeuvrait,

Ce qui fit myriade de couleurs et de gaîté,

Quand le spectacle malicieux fit grand jour

 

– « Qui donc s’est permit l’insolence de cette aquarelle,

lutin

lutin © 5 legendes

Bafouant ainsi le blême visage des ancêtres ?»

– « C’est moi, haut lutin des sphères et petit prêtre

Des instants de présents libres comme l’hirondelle »

 

– « N’avez-vous pas honte de blasphémer les anciens ? »

–  « Nos anciens aimaient rire, Et si … vous honoriez cela

En osant offrir votre pétillant à cette toile, ma foi

Qui n’attend plus que la farandole de vos dessins ».

 

Surprise mais émoustillée, ses précieuses, la reine sortit,

Et tel des colliers, enfila ses perles de rosée,

Sur les fils gris d’une tradition surannée,

Alors, le miracle de Noël se produisit.

 

renne-coloréLa lune argentée fit honneur au spectacle,

D’une étoile de Noël tissée de gouttes,

Aussi colorées qu’amusées qui ôtèrent le doute,

Que désormais la tradition vivrait sans débâcle.

 

 

Moralité

Une lueur de joie suffit parfois,

A ramener en son cœur étincelle de foi,

Pour que le sacré s’amuse et offre sa magie en éclats.

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *