Comment être un bon père ou une bonne mère?

On mai 23, 2013 by Fabien et Maitie

Le papa, la maman, le père et la mère occupent quatre places distinctes dans la relation parents-enfant. Le papa et la maman sont au jeu ce que le père et la mère sont à l’éducation. Les uns nourrissent l’enfant intérieur; les autres ont une fonction d’éducation. Sachant que chacun a à exprimer à sa manière, les places qui lui incombent.

Voyons par la fable qui va suivre un petit exemple pour illustrer la posture du papa et de la mère car c’est une posture qui revient souvent dans les couples d’aujourd’hui.

FABLE – La famille Ouistiti

ouistiti

Mère Ouistiti, sagement installée dans le creux d’un rocher,

était bien occupée à donner à téter

à son petit dernier afin de l’endormir.

A quelque pas de là,

le papa Ouistiti

contemplait cette scène d’un regard malicieux.

Sans qu’aucun n’y pris garde,

il sauta sur la branche qui surplombait le couple.

Il plongea tête en bas en grimaces sonores,

éveillant son petit qui lâcha sa mamelle

et préféra au lait le rire paternel.


singe et petitL’attrapant d’une patte,

le papa l’emporta au sommet d’un grand arbre.

La forêt tout entière étalait son manteau sous leurs yeux ébahis.

La mère courroucée crachait vipères et feu,

tapant des pieds, des poings à qui pourrait l’entendre.

Cela eut pour effet de redoubler le jeu des vagabonds des cimes.

Les rires, tombés des cieux, faisaient écho en elle

au rire de l’enfant

qu’en un lointain passé, en elle avait muselé.

Elle se refusait à oser l’écouter.

«Et si, lui disait-il, tu venais t’amuser ?»

Tout bascula d’un coup :

laissant là le sérieux de son statut de mère,

elle sauta dans les branches joignant son chant à ceux du papa et du fils.

Le petit applaudit de la trouver en joie

et c’est dans un sourire qu’il se laissa porter dans les bras de Morphée.

 

MORALE

Le jeu, quand il est juste, vaut mieux que la raison.

La puissance du papa réside dans le jeu car il maintient en vie le rire de l’enfant.

 Clé – Le jeu éducatif : le plaisir d’apprendre

Singe avec banane

 

Le jeu éducatif amène le plaisir d’apprendre car il stimule de nombreuses fonctions neuro-cognitives qui associent l’apprentissage, la découverte et même la performance, à du plaisir.

Le papa et la maman sont dans une relation de jeu avec leur enfant et nourrissent cet esprit de découverte et de plaisir.

Le père et la mère ont une fonction d’éducation et permettent de poser le cadre, les règles de fonctionnement et les conséquences induites par le respect et le non-respect de ces règles.

 

 

La mère est la gardienne des règles et de l’intérieur de sa maison. Elle les pose et amène à les respecter durant l’enfance (jusqu’à la puberté).

Le père est le gardien de la loi dans l’environnement extérieur de sa maison.  Il les enseigne à ses enfants et les amène à les respecter, entre autre, à l’adolescence.

L’homme est davantage papa dans les premières années de la vie de l’enfant (jusqu’à 7 ans) alors que la femme est pleinement mère.

La femme devrait être davantage maman durant l’adolescence alors que l’homme est pleinement père.

 

Repérez dans quels moments vous agissez plus comme une mère ou un maman ou plus comme un père ou un papa.

 

Outils pratiques pour le quotidien

Pour la femme

  • accueillir le papa dans son compagnon et le soutenir dans la relation de jeu à son enfant:

L’enfant quand il naît est très proche de son enfant intérieur (son être essentiel). Lorsque le papa joue avec son enfant, il active son enfant intérieur et montre, de ce fait, que l’on peut exprimer cette énergie dans ce monde. Il reconnaît, honore et soutient l’être essentiel de son enfant qui se sent, de fait accueilli et aimé pour qui il est.

  • Renouer avec son enfant intérieur:

La femme est, la plupart du temps, plus éloignée de son enfant intérieur que l’homme. Cela est accentué quand elle devient mère car elle porte la responsabilité de soutenir et nourrir la création de l’enfant. Lorsqu’elle joue avec son enfant, elle cherche bien souvent à lui apprendre des choses ; elle utilise le jeu pour faire passer les règles du quotidien. Elle fait jouer la mère en elle.

 

Sandtrooper qui joueLe papa, quant à lui, active son enfant intérieur et savoure simplement le plaisir du jeu. De fait, il éclaire l’enfant intérieur de sa compagne et lui montre les chemins d’accès qu’elle a fermé. Elle a alors le choix entre :

  • déplorer les obstacles et la distance qui la sépare de son propre enfant intérieur. Elle se place en victime et le jeu du papa avec son enfant lui est insupportable. Elle cherche à l’arrêter sous n’importe quel prétexte.
  • ressentir en elle l’énergie oubliée de son enfant intérieur. Elle apprécie de voir ou d’entendre le papa jouer avec leur enfant car elle sent que cela réactive le plaisir du jeu. Elle peut alors repérer «où c’est?» dans son corps et «comme quoi c’est ?». C’est ce qui lui permettra de retrouver le chemin toute seule et de le cultiver elle-même.
  • faire rentrer en scène la maman et estomper la mère à l’adolescence:

Ce fait lui permet de laisser pleinement sa place au père et de montrer à ses enfants qu’il n’y a pas d’âge pour exprimer son enfant intérieur. Ses adolescents sont alors un soutien sur lequel elle s’appuie pour assumer son enfant intérieur.

 

Devenir papa, devenir père

  • différencier le papa de l’homme :

Son enfant a besoin d’un papa qui exprime pleinement son enfant intérieur ; sa compagne a besoin d’un d’homme qui la soutienne. Il est important que l’homme ressente en lui ces deux facettes.

  • différencier le papa du père :

Le papa joue, le père élève. J’invite les hommes à distinguer en eux ces deux facettes et de voir ce qui les caractérise afin de repérer qui parle à leur enfant : le père ou le papa ?

  • assumer pleinement le papa :

Reconnaître l’importance de sa place de papa, permet à l’homme d’activer fièrement cette facette même si sa compagne le déplore.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *